Notre blog

Je dis ce que je pense!

Défis RH | 0 réactions | Sep 22, 2015 par André Thioux et Christine Thioux

L’intelligence émotionnelle au service de ses aspirations

« Je vénère le diable… car en son nom, on a beaucoup moins tué qu’au nom de Dieu ». Provocation volontaire ! Car il le faut à certains moments.


Je ne vénère pas mon chef, car il n’a pas nécessairement la vérité. Je le respecte, car telle
est mon éducation, et je m’en détache si l’objectif collectif n’est pas suivi.


Mais dois-je me taire ? Ou dois-je parler ?


« Le silence est grand, tout le reste est faiblesse »*


La parole serait-elle vraiment faiblesse ? Nombre d’incompréhensions, de difficultés, de dépressions, de burn-out, ont pour origine le silence. Donc je parle.


Et en parlant je me protège. Et en parlant, j’aide la masse silencieuse. Et en même temps, je prends des risques. Protection et risques. Je dois soupeser, car mon avenir en dépend.

LA VERTU DE L’IDÉALISME

Quasi toutes les personnes accompagnées par A-Th racontent cette difficulté, ce vécu tiraillé, ces valeurs à leurs yeux piétinées, bafouées … le plus souvent, au sein de ces « hyper-organisations » où chacun semble devenu anonyme.


Comment trouver sa place, comment rester en phase avec soi-même, oser dire, ne pas se perdre, rester vrai… ?


Faut-il se taire ou parler ? Faut-il faire courber le cours des choses ou rentrer dans le rang?


Dilemmes, paradoxes, doubles contraintes… font partie du quotidien des travailleurs de
ce monde complexe et tellement élargi.


Ces personnes se définissent toujours comme des idéalistes.


Or, l’idéalisme n’est pas une tare ! Idéalisme n’est ni naïveté, ni niaiserie…. Il est moteur, énergie fabuleuse, contagieuse qui doit être utilisée et partagée. C’est celle qui améliore le monde.

 

Référerons-nous directement à Jacques ATTALI dans son essai « Devenir soi » (Librairie Fayard, 2014) qui écrit « Dans un monde aujourd’hui insupportable et qui, bientôt, le sera plus encore, il est temps pour chacun de se prendre en main, sans attendre indéfiniment des solutions miraculeuses; il ne s’agit pas de résistance, ni de résilience, mais de devenir soi ! »


Dans notre expérience, devenir soi c’est peut-être créer sa propre boîte, c’est peut-être sortir de la route toute tracée qui nous a été a priori « destinée », mais c’est peut-être plus simplement parler, agir, oser se positionner, oser décider à son « humble » niveau dans l’entreprise…


Encore faut-il le faire de manière adéquate et intelligente, non impulsive, certainement pas sous l’emprise de l’émotion.

 

ALORS COMMENT SE PROTÉGER ?

 

L’important est-il « d’avoir raison ou d’arriver à mes fins » ? Question-clé posée par Yves DOUTRELUGNE dans son ouvrage « Thérapies brèves : principes et outils pratiques » (Ed. Broché, fév. 2013).


Car nombre de personnes peuvent avoir raison « sur le fond » mais ne parviennent
pas à convaincre de leur point de vue pour autant ! Alors où se situe le problème… ou plutôt la solution ?


Le silence est frustration, parfois salvateur, il devient pourtant douloureux à long terme.


La libération viendra donc par la parole et la compréhension saine de la « diplomatie »…

  • Que dire ? Quel est mon objectif ? Quel impact voudrais-je obtenir ?
  • A qui le dire ? A quel moment ? Dans quel lieu ? Comment le dire ?
  • Les messages verbaux et non-verbaux. L’utilisation du rationnel et de l’émotionnel.
  • Les postures utiles : position haute, position basse, l’indifférence, la distance, l’humour…

Toutes ces questions et interventions traitent du même thème que sont les logiques de la
communication
et de l’augmentation de ce que l’on appelle aujourd’hui « le quotient
émotionnel
» d’un individu.


Chez A-Th, les coachs idéalistes accompagnent les employés-cadres-dirigeants idéalistes
dans cette quête de reprise en main de leur pouvoir de décision, quelles que soient les
contraintes, afin qu’ils aient le courage d’agir.


Ces questions se traitent pratiquement dans des coachings sur mesure et ce, dans une
vision de bien collectif (souci de la personne et de l’organisation.)

PLUS D’INFO :
www.a-th.com ou siège social : 04 278 69 03

Partagez

Réactions (0)