Notre blog

Philippe ROUSSEAU, Administrateur Délégué chez BEMAC

Défis RH | 0 réactions | Nov 5, 2014 par Michèle Defosse

Quelle différence que de pouvoir compter sur un avis fiable, adapté à la situation de l’entreprise et sur une personne qui mettra en œuvre cet avis

« Après avoir assumé la fonction RH d’abord seul, puis avoir engagé une jeune collaboratrice qui s’est formée progressivement, j’ai décidé de recourir à une DRH externe à mi-temps.

Quelle différence que de pouvoir compter sur un avis fiable, adapté à la situation de l’entreprise et sur une personne qui mettra en œuvre cet avis (le conseil avisé est une chose, le mettre en pratique en est une autre). La connaissance et la mise en application des lois sociales demandent en effet une grande expérience aussi bien théorique que de terrain. 

L’expérience, c’est aussi le feeling avec les collaborateurs et la bonne interprétation des lois sociales (pas toujours très claires).

L’indépendance autorise plus de transparence et de « parler vrai » par exemple lors du rappel des droits ET des devoirs aussi bien des collaborateurs que de la Direction.

Cette formule d’une DRH ­expérimentée à temps partiel s’est ­révélée plus efficace et plus avantageuse qu’une RH junior à temps plein, pour un coût globalement équivalent. »

Partagez

Réactions (0)