Notre blog

Rêve ou nécessité : Ces candidats qui retrouvent à l’étranger !

Objectif emploi | 0 réactions | Jun 24, 2015 par Christine Thioux

Chaque année, notre équipe a la chance de coacher en Outplacement un petit pourcentage de personnes se réorientant vers l’étranger. En 2014, certains de nos candidats ont retrouvé en Angleterre, en Suisse, en France, au Luxembourg ou encore… en Nouvelle Zélande. Toutes les préparations se faisant à partir de la Belgique et les recherches sur place, nous vous proposons de suivre le parcours atypique de deux d’entre eux.

AGNÈS, 38 ANS, ÉNERGIQUE, DES PROJETS PLEIN LA TÊTE !

 

Décembre 2013, Ingénieur chimiste en Bio-industrie, après une carrière de 15 ans dans l’industrie pharmaceutique, Agnès est impactée dans le cadre de la restructuration de son entreprise.

Dès notre première rencontre, Agnès m’affirme avec force : « J’ai un projet spécial, qui me tient à coeur depuis des années, je souhaiterais partir travailler en Nouvelle Zélande ».

C’est une véritable passion qu’Agnès voue à ce pays, tant dans sa géographie, que dans sa culture et sa mentalité aux allures si optimistes… « L’état d’esprit y est si positif » !

Libre de ses choix, convaincue et indépendante, c’est ensemble que nous entreprenons d’explorer plus avant ce projet avec le but ultime de le réussir !

Que recherchent les Néo-zélandais ? Quelles compétences ? Comment se déclinent-elles dans un dossier de candidature ? Les diplômes et certificats belges sont-ils reconnus ? Quel est le marché de l’industrie pharmaceutique, biotech, médical, chimique… à l’autre bout du monde ? Dans quelles parties de l’Ile faut-il s’installer ? Quels sont les intermédiaires relationnels possibles : réseaux de professionnels, réseaux de connaissances, les sites spécialisés ? Quels sont les niveaux de salaires ? etc, etc.

Et de continuer avec un tas de questions administratives et logistiques : quel est le marché immobilier en NZ ? Quel est le coût de la vie ? Dois-je louer ou revendre ma maison ? Qu’en est-il de la durée du Visa et son renouvellement en tant que « touriste » puis «travailleur » ? Quels sont mes droits au chômage en cas de retour en Belgique et après combien de temps ?...

Près de 6 mois d’accompagnement n’ont été consacrés qu’à répondre à ces nombreuses
questions : Agnès a pris contact avec deux interlocuteurs sur place connus lors d’un précédent voyage afin de lui servir de relais, ses candidatures ont été transmises à partir d’un site internet spécialement dédié à la recherche de travail en NZ, l’enveloppe de formation prévue par son ancien employeur a servi à 2 semaines d’immersion totale en anglais, ainsi qu’au déplacement à Dublin vers un salon de l’emploi dédié à la Nouvelle
Zélande…

Juillet 2014 : le dossier de candidature est ficelé, les compétences sont précisées et les idées sont claires. Agnès s’envole pour 6 mois afin d’explorer toutes les pistes et rencontrer un maximum de personnes sur place… le challenge : trouver avant le retour, le 26 décembre !

Après plusieurs mois de recherches et d’entretiens, un chasseur de tête autochtone, expérimenté pour les profils étrangers voulant s’expatrier, repère la candidature de notre jeune aventurière, la convoque et décide de l’aider…

La suite… un succès complet ! Agnès est présentée à plusieurs entreprises, dont une pharmaceutique et bien que n’ayant pas la priorité - il existe dans ce pays une obligation d’engager en priorité les NZ demandeurs d’emploi avant les étrangers - elle convainc par ses aptitudes, son dynamisme et son aplomb et finit par être engagée sur place en CDI… le 25 décembre 2014 !

 

Partagez

Réactions (0)